Accueil Internet Le numérique responsable : que faut-il savoir à propos 

Le numérique responsable : que faut-il savoir à propos 

par Henry

Avec la digitalisation, les entreprises sont certes plus performantes, mais l’impact sur l’écologie est très important et néfaste pour l’environnement. Le numérique responsable est un processus d’amélioration continu qui a pour objectif de réduire l’empreinte carbone générée par les technologies de l’information et de la communication. Le concept en entreprise consiste à utiliser le numérique pour développer ses activités tout en mettant en œuvre des solutions pour réduire les inconvénients de ce système sur le plan environnemental.

Le label numérique responsable

Il s’agit du premier label français qui vient soutenir et encadrer la démarche du numérique responsable. Ce label propose à l’entreprise un ensemble de règles que vous devez respecter pour vous inscrire dans la démarche de développement durable. Ce label s’appuie sur trois principaux piliers :

  • People,
  • Planet,

Le premier pilier permet d’inclure les personnes au centre du processus. Le deuxième pilier quant à lui permet de préserver l’environnement. Le troisième pilier offre aux entreprises de développer l’attractivité économique. Les entreprises peuvent aussi recourir à des aides et crédits d’impôt pour le numérique.

Pour labelliser votre organisation, vous devez vous former au concept du Numérique Responsable. À l’issue de cette formation, vous devez être en mesure de proposer un plan d’action cohérent pour votre organisation. Ce plan doit faire l’objet d’une étude par un comité de labellisation. C’est ce dernier qui décide de l’attribution ou non du label. Toutefois, vous pouvez trouver une autre alternative au label numérique.

La méthode des quatre R

Cette méthode peut vous servir de base pour transiter facilement et évoluer convenablement vers un numérique plus responsable. En respectant la règle des quatre R, vous intégrez à votre entreprise le concept de responsabilité sociétale. La méthode consiste à :

  • Refuser tout ce qui n’est pas indispensable,
  • Réparer plutôt que de jeter,
  • Réemployer les outils,
  • Recycler correctement le matériel usagé.

Vous devez refuser tout ce qui peut impacter l’écologie et qui n’est pas indispensable pour la bonne marche de l’entreprise. Par exemple, vous n’avez pas besoin de changer tout votre matériel si celui-ci n’est pas usagé. Privilégiez la réparation plutôt que le remplacement systématique pour vos appareils. La réparation vous permet d’optimiser votre retour sur investissement et de rallonger la durée de vie de vos appareils.

Vous pouvez utiliser l’une des nombreuses options qui existent actuellement pour acheter des appareils reconditionnés. Le reconditionné possède un indice de confiance proche de celui du neuf avec l’avantage de vous permettre de faire des économies. De plus, chaque fois, que vous vous séparez de vos anciens matériels, veuillez les déposer dans des endroits de collecte ou les remettre directement à une société de reconditionnement qui leur donnera une nouvelle vie.

Les autres actions à mener

Avant d’acheter vos matériels, vous pouvez vérifier leur durabilité et leur impact énergétique. Assurez-vous que vos appareils disposent d’un indice de réparabilité élevé ainsi que d’un indice énergétique raisonnable. Ces actions sont aussi valables pour les logiciels que vous utilisez en entreprise. En effet, vous pouvez choisir les logiciels dont la dernière version est optimisée. Ceci vous permet d’une part de gagner en efficacité avec un temps de chargement réduit et d’autre part en énergie.

L’autre option est de vous engager dans l’écosystème. Privilégiez l’accès Wifi plutôt que le réseau mobile. Pour mieux faire, optez pour un fournisseur d’énergie verte. Par ailleurs, éteignez et débranchez tous les appareils qui peuvent l’être dès que vous ne les utilisez pas. Vous agissez ainsi de manière responsable et vous économisez également, car votre facture s’en trouve réduite.

Tu pourrais aussi aimer

Laissez un commentaire